Glaz

Contact
Service économie – tourisme Tel : 02 98 87 14 42 Envoyer un mail
Carte interactive

PORTRAIT – Laurianne Le Cossec 

Passionnée par la mer et ses nuances, l’appel de l’océan a toujours guidé les choix professionnels de Laurianne Le Cossec. Voguant du tourisme à l’événementiel maritime et nautique, la bigoudène innove pour la sécurité des marins.


Laurianne est une cheffe d’entreprise accomplie et épanouie, à la barre de Glaz.  À son bord, un équipage de quatre moussaillons. Son crédo : accompagner les navires de pêche dans la prévention des risques et la transition numérique à bord. À 42 ans, cette maman trouve son équilibre dans l’entrepreneuriat et a su concilier sa vie personnelle et professionnelle de manière sereine et positive sur son port d’attache.

 

Vous avez choisi un créneau d’activité très particulier !

Les métiers des gens de mer sont parmi les plus accidentogènes au monde. Les marins sont très contrôlés, ils subissent beaucoup de pression administrative et dans le domaine de la sécurité, d’où le besoin d’être accompagnés, de simplifier leur vie à bord et faciliter l’usage du numérique.

Glaz, c’est d’abord une tablette numérique dotée d’une application, Kogus (nuage en breton-en référence au cloud) qui permet aux navires de consulter en temps réel et sans connexion en pleine mer, tous les documents réglementaires obligatoires et recevoir des alertes pour signifier les actions à réaliser. Cet outil permet d’alléger leur charge mentale.

Vous êtes dans le numérique mais l’humain reste prioritaire ?

J’aime avant tout les projets innovants et la nouveauté. Au-delà de la prévention des risques à bord, ma mission est d’accompagner l’humain. Nous menons des projets en sciences sociales pour mieux comprendre le vécu au travail des marins, identifier des axes d’amélioration pour leur quotidien, favoriser la santé et le bien-être. Je me suis entourée d’une psychologue du travail ergonome pour ça.

Glaz, c’est aussi la Kriée, un espace de travail collaboratif que nous animons autour des enjeux maritimes pour faciliter les échanges. Les marins deviennent acteurs. Ils viennent partager et s’enrichir des expériences des uns et des autres pour faire évoluer leurs pratiques.

Lesconil, ce n’est pas un hasard ? 

Non, c’est une évidence, même si ce n’était pas écrit ! Lesconil, c’est toute mon histoire familiale. J’ai grandi sur le port de Loctudy, où mon père était crieur et ma mère docker la nuit. Mes oncles étaient patrons pêcheurs. Et mon grand-père était charpentier marine à Treffiagat. Mon père et mon grand-père sont nés à Lesconil. À 14 ans, je ramassais les algues (teil picot) avec les copains et je nettoyais les fonds de cale des bateaux pour me faire de l’argent de poche. Le métier est dur physiquement pour un petit gabarit comme moi, alors en parallèle, j’ai fait des études dans le tourisme, les sciences économiques et sociales et le management de projets.
Après un séjour en Australie, je suis revenue dans le monde de la plaisance. J’ai travaillé pour le mondial class 40 à Bénodet, les fêtes maritimes de Brest et le Vendée Globe.

C’est très symbolique d’avoir pu installer mon activité ici.

Vous avez choisi l’entrepreneuriat plutôt que le salariat ?

Salariée de l’association de marins, Maillage à l’époque, j’ai eu l’opportunité de racheter des parts pour écrire l’histoire de Glaz. Maman d’une petite fille de deux ans, enceinte d’un deuxième enfant et un emprunt immobilier sur le dos, j’ai pas mal hésité avant de sauter le pas. Même si je dois dire que c’est parfois difficile d’être seule à la barre, aujourd’hui, je suis heureuse de ne pas avoir écouté ma peur. J’ai fait le choix de la liberté et de la qualité de vie. Cela n’a pas de prix !

En remportant le prix des « Talents de la création d’entreprise », organisé par l’organisme BGE (ensemBle pour aGir et Entreprendre) en 2023, je peux dire que je suis assez fière d’avoir oser ! C’est une belle reconnaissance.

Le Pays bigouden en mot, c’est … ?

La liberté ! C’était le nom du bateau de mon grand-père. Je ne navigue pas beaucoup mais quand je suis à bord de mon Loctudy (voilier en bois), c’est bien ce sentiment de liberté qui me porte.

Je suis sous le charme de l’harmonie qui règne ici : la mer, la nature, les lumières, les couleurs, les ambiances, les odeurs. C’est un peu comme un cocon de douceur. Quelle chance nous avons de vivre ici.

Apprécier les choses simples, se satisfaire de l’essentiel et se laisser porter !

Donc vous, c’est sans doute langoustine plus que côte de bœuf ?

Absolument ! Langoustine-mayonnaise avec du pain beurre salé. Un délice !

Glaz

Glaz – La Kriée
Terre-plein du port
29740 Plobannalec-Lesconil
02 98 92 73 56
// contact@glaz-ocean.fr  // Facebook //  Instagram //www.glaz-ocean.fr

Crédits photos : Marine Gounant – Eva Cleret – Laurianne Le Cossec – Gwenn Ha Drone

Contactez-nous

1 + 11 =

En cliquant sur "Envoyer", vous acceptez de fournir les informations permettant qu'une réponse vous soit délivrée et que votre demande soit traitée. Pour en savoir plus, consultez notre Politique de confidentialité.

 

Le portail économique de la communauté de communes du Pays bigouden sud

Logo de la communauté de communes du Pays bigouden sud

Contact

17 Rue Raymonde Folgoas Guillou 29120 Pont-l'Abbé

02 98 87 14 42