Furic Marée

  1. Accueil
  2.  | 
  3. Ils se sont ancrés
  4.  | Furic Marée
Contact

Service économie – tourisme

Tel : 02 98 87 14 42

Envoyer un mail

Carte interactive

PORTRAIT – Émilie Cloarec Berrou

Émilie Cloarec Berrou a appris à marcher sur les quais du Guilvinec, où son père était directeur de la criée et son grand-père instructeur à l’école de pêche. Donc, pour la rencontrer, allons… au port, chez Furic Marée. Depuis 2017, cette « bernique » assumée de 39 ans s’épanouit à la tête du principal acteur du mareyage en Cornouaille.

1. Racontez-nous Furic Marée en quelques mots

L’entreprise existe depuis plus de 70 ans, elle fait partie d’Océalliance, leader français du mareyage. Elle est répartie sur quatre sites et une grande diversité de clientèles, du particulier au grossiste, y compris à l’international. Elle compte 140 salariés, pour 50 millions de chiffre d’affaires. Nous mettons en valeur la pêche côtière et proposons des produits d’exception, poissons et crustacés. Il y a beaucoup de travail à faire, de la découpe à l’emballage en passant par le filetage.

2. Qu’est-ce qui fait votre force ?

Le goût du travail, du travail en équipe, avec des personnes d’horizons différents. Et notre polyvalence, grâce à laquelle nous avons une gamme très large. Nous vivons pourtant dans l’incertitude : des pêches et des prix. Ce sont des métiers passionnants et difficiles, surtout à l’atelier, en raison notamment des horaires atypiques. C’est pourquoi je mets l’humain au centre de l’entreprise, le bien-être au travail est la clé de la réussite : j’écoute autant que possible et on avance ensemble. La force vient aussi du nombre, ici on recrute. Et puis, je suis une compétitrice dans l’âme, je m’épanouis dans les challenges !

3. Le pays bigouden sud en quelques mots ?

L’évasion ! Regardez sa géographie : quoi de mieux pour souffler, se vider la tête ?  Nous avons une chance inouïe de vivre ici. Je n’ai jamais songé à aller ailleurs. Et si je devais choisir un lieu préféré, je suis une fille de Léchiagat alors je vous recommande la pointe de Léhan, pour son côté sauvage.

 4. Donc vous, c’est sans doute langoustine plus que côte de bœuf…

Les deux mon capitaine ! Parce que ce sont deux plats conviviaux, à partager : ça c’est essentiel, ensuite le choix dépend de l’humeur. Et si vous me demandez « paddle ou surf », ce sera course à pied : sur les chemins balisés, trois fois par semaine, cela fait partie de l’équilibre d’une maman de trois enfants.

5. Alors, s’installer en pays bigouden sud, c’est une bonne idée ?

Excellente ! Venez, sans trop réfléchir : il y a du travail, avec de la volonté je crois qu’on peut y arriver et évoluer dans une entreprise, c’est un état d’esprit. Le cadre de vie est magique et la qualité de vie incroyable, dans une atmosphère très particulière qui se ressent et ne se décrit pas. Ici, impossible de s’ennuyer !

Furic Marée

1 rue Jacques de Thézac, 29730 Guilvinec
02 98 58 14 14 // www.ocealliance.fr/entreprises/furic-maree // commerce@furicmaree.fr

Crédit photos : CCPBS, Émilie Cloarec Berrou et Émilie Corcuff (Destination Pays Bigouden)

Contactez-nous

7 + 1 =

En cliquant sur "Envoyer", vous acceptez de fournir les informations permettant qu'une réponse vous soit délivrée et que votre demande soit traitée.
Pour en savoir plus, consultez notre Politique de confidentialité.

17 Rue Raymonde Folgoas Guillou 29120 Pont-l'Abbé

02 98 87 14 42