Épopée cycles

  1. Accueil
  2.  | 
  3. Ils se sont ancrés
  4.  | Épopée cycles
Contact
Service économie – tourisme

Tel : 02 98 87 14 42

Envoyer un mail

Carte interactive

PORTRAIT – Thomas Banchaud

Tombé amoureux d’une bigoudène à Bordeaux, Thomas Banchaud succombera aussi au charme du Pays bigouden sud. Ce charentais-maritime donne un coup de frein à sa carrière dans le marketing et sillonne, depuis plus de 2 ans, les routes bigoudènes à bord de son atelier mobile pour réparer votre vélo à domicile et distiller ses conseils pour un bon entretien. Vélo de ville, à assistance électrique, vintage, cargo, tandem, VTT, etc. Il en connaît un rayon. Pour ce passionné de vélo, peu importe la monture, l’épopée sera belle !​

 

Vous avez troqué le marketing à Bordeaux pour entamer une épopée cyclable en Pays bigouden sud ?

Absolument ! Terminé le blues du retour les week-ends. Après un bref passage à Nantes pour me former à la mécanique vélo et opérer en atelier avec pignon sur rue, on a décidé de larguer les amarres !  J’ai eu un vrai coup de cœur pour le côté naturel, sauvage, préservé et authentique du Pays bigouden sud. J’y ai trouvé mon équilibre et je ne le quitterai sans doute pas de sitôt.  Le marketing ce n’était finalement pas pour moi. C’est un processus perpétuel qui n’était pas en cohérence avec mes valeurs. J’avais besoin de donner du sens à mon activité professionnelle, me sentir utile et surtout de créer du lien.
J’ai toujours su que si je devais créer une activité, ce serait autour du vélo que je pratique depuis tout petit avec mon père. La pratique du vélo est en plein essor et le territoire bigouden dispose d’un fort potentiel de développement.

Vous avez choisi la réparation en itinérance plutôt que la boutique de vente. Pourquoi ?

D’abord par conviction. Je pars du principe que tout est réparable et qu’avec un entretien régulier on peut ménager sa monture et repousser, voire éviter l’achat de matériel neuf. Je place le service au cœur de ma démarche pour faciliter l’usage de ce mode de déplacement. En me rendant moi-même chez le client, je peux intervenir rapidement sur toute la flotte du foyer et lui éviter le casse-tête d’emmener son vélo dans la voiture. Je crée une relation de confiance et de proximité et de partage avec eux. C’est plus convivial que derrière un comptoir, vous ne trouvez pas ? Enfin, l’itinérance m’offre cette liberté et me permet de découvrir en plus des coins cachés du territoire.

Si demain vous deviez faciliter la pratique du vélo pour tous, que feriez-vous en premier ?

Je commencerai sans hésiter par sécuriser les voies, car c’est un vrai frein pour les cyclistes en devenir. Ces aménagements demandent du temps et de gros investissements mais on sent que la dynamique est bien lancée. Je m’inspirerai, par exemple, du réseau de voies vertes de l’île d’Oléron car c’est en développant ces voies parallèles aux axes principaux que les gens se mettront davantage en selle et se sentiront en sécurité.

Un endroit préféré ?

Je suis sous le charme de Lesconil et du côté minéral du Goudoul. C’est un endroit assez unique dans le Pays bigouden sud qui laisse place à l’imaginaire. J’y vais régulièrement pour me balader, faire un footing ou pique-niquer.

Sinon, vous êtes plutôt ?

Pineau ou cidre ? Plutôt Cognac car je suis issu d’une famille de producteurs mais le cidre produit par ma belle-famille n’est pas mal non plus !

Vintage ou électrique ? J’aime le charme de l’ancien, des vélos en acier fabriqué avec des pièces françaises, alors plutôt vintage.  Cela dit, je reconnais que le vélo à assistance électrique offre de nombreux avantages notamment pour les déplacements quotidiens sur une longue distance.

Mai à vélo ou juin plaisirs marins ?  Mai à vélo. Je suis plutôt activités terrestres, bien que je redécouvre le plaisir des activités nautiques.

Pâtes aux langoustines ou riz aux sardines pour éviter le coup de pompe ?  Pâtes aux langoustines tout simplement !

Épopée cycles

Sur rendez-vous du lundi au vendredi de 9h à 19h

06 63 17 87 57 // contact@epopee-cycles.fr // www.epopee-cycles.fr // Instagram

Crédits photos : Épopée cycles – Marine Gounant – Éva Cléret

Contactez-nous

15 + 2 =

En cliquant sur "Envoyer", vous acceptez de fournir les informations permettant qu'une réponse vous soit délivrée et que votre demande soit traitée. Pour en savoir plus, consultez notre Politique de confidentialité.

 

Le portail économique de la communauté de communes du Pays bigouden sud

Logo de la communauté de communes du Pays bigouden sud

Contact

17 Rue Raymonde Folgoas Guillou 29120 Pont-l'Abbé

02 98 87 14 42