De l’encre à l’écran

  1. Accueil
  2.  | 
  3. Ils se sont ancrés
  4.  | De l’Encre à l’Écran
Contact
Service économie – tourisme Tel : 02 98 87 14 42 Envoyer un mail
Carte interactive

PORTRAIT – Charline et Raphaël Donnay

Charline et Raphaël, lecteurs et cinéphiles passionnés tiennent le café-librairie, rue Jean Baudry au Guilvinec. Un lieu atypique et haut en couleur à commencer par sa façade verte. Accueil chaleureux et cosy, ils affichent leurs coups de cœur dès l’entrée. Il était archiviste au centre hospitalier et universitaire de Liège. Elle aiguisait son sens de la découverte à la maison du jazz. Las de la ville, ils décident de larguer les amarres de Belgique pour ouvrir le chapitre de l’encre à l’écran au Guilvinec.

 

Vous quittez la Belgique pour écrire un nouveau chapitre à la pointe bretonne. Pourquoi avez-vous choisi Le Guilvinec ?

Nous avons développé le béguin pour la Bretagne au gré de nos pérégrinations d’est en ouest. Le Pays bigouden était en lice avec le Cap Sizun auquel Raphaël est attaché. Il y passait toutes ses vacances dans la maison de sa grand-mère. Il aime son côté accidenté, je préfère le plat pays bigouden ! Nous sommes finalement tombés tous les deux sous le charme du Guilvinec et de son potentiel de développement. L’opportunité offrait à la fois le local et le logement au-dessus. Idéal pour poser ses valises et démarrer son activité. Et en plus, il y a un cinéma d’art et d’essai pour les mordus de toiles que nous sommes !

Quelles sont les particularités de votre café-librairie ?

En tant que librairie indépendante, nous faisons la part belle aux petites maisons d’éditions pour découvrir des ouvrages qu’on ne trouve pas forcément ailleurs. On propose aussi et surtout une sélection de ce que nous aimons. Notre fil rouge reste le 7ᵉ art avec des romans adaptés de l’encre à l’écran. Nous avons d’ailleurs monté un ciné-club avec le cinéma l’Eckmühl à Kerity. L’espace café permet de se poser dans un endroit chaleureux et convivial, boire un coup, papoter au cours du club de lecture, participer à un atelier, un concert ou tout simplement bouquiner. On cherchait surtout les échanges, le partage et les rapports humains. Je pense que nous l’avons trouvé !

Et demain ? Quels sont vos projets ?

Hormis les projets liés à la librairie comme le club de lecture, les dédicaces et rencontres d’auteurs, le partenariat avec le cinéma, etc. Nous avons à cœur de relancer l’émulation de l’union des commerçants pour créer une dynamique dans la commune tout au long de l’année. Des initiatives existent et le comité d’animations s’attèle déjà sur des activités festives pour halloween et Noël. Les forces actives doivent se serrer les coudes pour proposer aux habitants un cadre de vie agréable et tisser des liens solides.

Comment définiriez-vous le Pays bigouden sud en trois mots ?

Lumière. Même quand il fait très gris, il y a toujours des nuances de lumière qu’on ne retrouve nulle part ailleurs.

Étal. À l’inverse du Cap Sizun plus écorché, ici, on a le sentiment de plénitude. On ne perd jamais de vue l’horizon.

Force tranquille. Face à la mer et à ces grandes étendues, on est ramené à notre échelle humaine. C’est une leçon d’humilité à chaque fois.

Des coups de cœur ?

Nous sommes charmés par l’immensité de la baie d’Audierne, aussi douce que tempétueuse. Elle offre un bol de nature à l’état brut ! Nous avons aussi un fort penchant pour les vieilles pierres des chapelles de Saint-Trémeur et de la Madeleine, des menhirs et de l’univers fantastique qu’il peut y avoir autour. Ces ambiances sont propices à l’imagination. On adore ça. Et à deux pas d’ici, l’étang de Trunvel et les ruines de Languidou à Plovan sont remarquables

Sinon, vous êtes plutôt ?

Crêpe ou gaufre ? Je suis plutôt crêpe, mais j’adore les « gauf au suc » de liège de Raphaël.

Chocolat ou caramel au beurre salé ? Chocolat noir fourré au beurre salé, c’est le nec plus ultra !

Bière belge ou bière bzh ? [Raphaël] – Je ne bois plus de bières alors plutôt cidre. [Charline] – Il y a quand même de très bonnes bières à l’ouest !

De l'encre à l'écran

02 98 59 94 25 // contact@delencrealecran.com // Instagram // Facebook

Crédits photos : De l’encre à l’écran – Marine Gounant – Éva Cléret

Contactez-nous

4 + 4 =

En cliquant sur "Envoyer", vous acceptez de fournir les informations permettant qu'une réponse vous soit délivrée et que votre demande soit traitée. Pour en savoir plus, consultez notre Politique de confidentialité.

 

Le portail économique de la communauté de communes du Pays bigouden sud

Logo de la communauté de communes du Pays bigouden sud

Contact

17 Rue Raymonde Folgoas Guillou 29120 Pont-l'Abbé

02 98 87 14 42